Comparer les annonces

Vivre à Montréal : acquérir une propriété dans Rosemont–La-Petite-Patrie

Vivre à Montréal : acquérir une propriété dans Rosemont–La-Petite-Patrie

Vivre à Montréal : acquérir une propriété dans Rosemont–La-Petite-Patrie

Voici le premier texte portant sur les quartiers de Montréal les plus recherchés.

Vivre à Montréal est de plus en plus en vogue. Bien que plusieurs choisissent de franchir un pont pour acquérir une propriété, il y a les inconditionnels de Montréal, attiré par les différentes saveurs qu’offrent certains quartiers.

Toutefois pour certains quartiers, il est nécessaire de réagir rapidement, concurrence d’acheteurs oblig.

Comme courtier immobilier, je peux vous aider à acquérir votre projet de vie.

Rosemont–La-Petite-Patrie

 

C’est l’un des quartiers les plus recherchés de Montréal pour ces milieux de vie diversifiés et souvent uniques. Bordé à l’est par Dickson, au nord par la rue Bélanger et Jean-Talon dans sa portion Ouest, à l’extrémité ouest par la rue Hutchison et au sud par Sherbrooke à l’est, remontant jusqu’à Bernard dans sa portion la plus à l’ouest. Cela représente des secteurs évocateurs tels : le Mile-Ex, La Petite Italie, le parc Molson, Rosemont–Petite-Patrie, le Vieux Rosemont, Côté-Visitation, Angus et Cité-Jardin qui constitue le quartier qui se hisse en tête de liste au palmarès des arrondissements les plus attrayants à Montréal.

Chacun d’eux est un microcosme avec ces particularités uniques offrant des milieux de vie animés.

On y retrouve le parc Maisonneuve, le golf de Montréal, le Jardin botanique de Montréal, le Marché Jean-Talon, la promenade Masson, la Plaza Saint-Hubert, et la Petite Italie. Le tiers de sa population est âgé entre 29 et 39 ans.

Le parc d’habitation comprend 4,6 % de maisons unifamiliales, 52,4 % de plex de 2 à 5 logements, 30,1 % immeubles de 3 étages et moins, 7,6 % tours d’habitation de 4 logements et plus 5,3 % d’autres types de logement.

Cet arrondissement offre 55 parcs, 10 jardins communautaires, 3 piscines extérieures, 1 piscine intérieure, 8 pataugeoires, et 4 jeux d’eau. Également ce sont 30 organismes communautaires et de loisirs, 3 bibliothèques et 1 maison de la culture. Les esprits sportifs sont soutenus par 2 arénas et 11 patinoires extérieures.

 

Coup d’œil sur le marché de l’immobilier de ce secteur

 

Quartier Angus

 

Propriétés de 299 000 $ et moins

L’inventaire des condominiums allant jusqu’à 300 000 $ se maintient pour les douze derniers mois avec 49 propriétés mises en vente. Toutefois, cet inventaire ne répond pas à la demande qui est supérieure.

Les secteurs recherchés tels le quartier Angus souffre désespérément de propriété condominium de moins de 250 000 $.

Le parc de condominium à vendre pour les propriétés de 250 000 $ est quasi inexistant. Depuis le 1er janvier 2019, une dizaine de propriétés ont été mises en vente dans ce quartier prisé.

La disponibilité des unités en vente d’une valeur de moins de 299 000 $ basé sur des 2 chambres à coucher est meilleure, bien qu’insuffisante. Depuis janvier 2019, 19 unités condominiums ont été mises en vente dans le quartier Angus, 15 ont trouvé preneur dans un délai moyen de 24 jours.

Le prix médian de vente étant de 259 000 $ pour cette période.

Entre le début de l’année 2019 et avril, les propriétaires ont bénéficié d’une plus-value appréciable sur leur propriété avec un prix de vente de 118 % de leur évaluation foncière.

De façon générale entre janvier 2019 et avril les prix de vente moyens de vente ont augmenté de près de 8 % confirmant la forte demande pour le secteur.

 

Propriétés de 400 000 $ et moins

Les mises en vente de condominium de 400 000 $ et moins de 2 chambres ont atteint 54 unités entre janvier 2019 et le 30 mai. Sur ce nombre 47 ont trouver preneur en 17 jours en moyenne pour un prix moyen de vente de 326 000 $. Au moment d’écrire ces lignes, seulement 7 unités étaient encore en vente.

 

Pourquoi ce secteur est en demande ?

Disons que le quartier Angus a beaucoup à offrir. Les indices qualifiant la vie du quartier tant au niveau des écoles, des accès piétonniers, des parcs, du transport en commun, des épiceries, restaurants et des boutiques et commerces affichent presque tous une note moyenne presque parfaite de 9,4/10.

Même les critères qui ne sont pas de premières nécessités sont élevés.

Ainsi l’ambiance du quartier, la verdure la présence de petit café affiche une note de 7/10. Sans compter, les critères de bruit, de services de garderies et de convivialité pour les automobilistes sont également au vert avec un 6/10.

Quartier Angus pour tous les goûts et les bourses

À l’intérieur du quartier Rosemont-La Petite-Patrie à ces secteurs phares qui donne le ton à ce quartier de Montréal.

Par exemple, Cité Angus est un écoquartier mixe classé LEED Platine ou entreprises et résidents partage un milieu de vie dynamique. Sur les 120 unités d’habitation prévues pour 2020, 80 % ont déjà trouvé preneurs à pour un prix de 400 000 $ et moins.

Le site sera doté de boisés urbains, d’aires de vie extérieure aménagées, de places publiques, de couloirs écologiques pour la biodiversité et des écoles. C’est aussi une gestion de l’eau réinventer avec la réutilisation de 95 % de l’eau de pluie qui sont réutilisés pour l’alimentation des toilettes, l’arrosage des jardins et potager, le lavage de véhicule, etc.. La Cité peut aussi compter sur une «boucle énergétique» intelligente qui répartit les masses d’air chaud et froid entre les espaces de vie.

Amalgamé au Technopôle Angus, cet Écoquartier est un endroit ou non seulement on peut y vivre de façon unique, mais aussi d’y travailler.

https://www.journaldemontreal.com/2019/05/08/cite-angus-un-ecoquartier-mixte-en-pleine-gestation-avec-un-projet-decole-en-prime

 

https://www.technopoleangus.com/quartier/ecoquartier

 

img

Jean-Marc Simard

Articles Similaires

Vivre à Montréal : acquérir une propriété dans Mercier—Hochelaga-Maisonneuve

Mercier—Hochelage-Maisonneuve C’est un quartier qui se transforme rapidement, mais en...

continuer la lecture

Rejoignez la discussion